3 catégories d’aliments à fuir comme la peste !

burger-146548_640On a souvent du mal à s’y retrouver en terme d’alimentation. On me dit souvent : « Je ne sais plus quoi manger, je lis tout et son contraire, alors concrètement je fais quoi ?! »

Je comprends ce désarroi, je l’ai moi-même vécu pendant des années : on ne sait pas quoi manger parce qu’on lit à un endroit que tel aliment est bon, sur tel autre média on entend qu’il est cancérigène, bref on est complètement perdu !

J’ai donc décidé dans cet article de vous mâcher le travail et vous expliquer concrètement quelles sont les 3 catégories d’aliments à fuir comme la peste pour retrouver une bonne santé ou simplement la maintenir !

1/ Les produits industriels

J’ai une question pour vous : qu’est-ce qui n’a absolument rien de bon à l’intérieur, qui est toxique, qui est cher et qui pourtant se vend très bien ?

Réponse : les produits industriels, je pense que vous l’aurez deviné !

Est-ce que vous mangeriez une petite quantité d’arsenic tous les jours ?
J’imagine que non. C’est pourtant ce que vous faites si vous consommez ce type de produits. Ils sont bourrés d’édulcorants, de conservateurs, de SUCRE aux effets si dévastateurs

J’englobe dans cette catégorie tous les produits hyper transformés de l’industrie : biscuits, sodas, pâte à tartiner, sirops, plats préparés, pizzas… Bref la « junk food » de manière globale.

En consommant un ou plusieurs de ce genre d’aliments régulièrement, vous encrassez peu à peu votre corps, qui risque de se manifester un jour par son mécontentement vis-à-vis de ce que vous ingurgitez !

Même un fast-food de temps en temps, c’est une fois de trop.
Il faut prendre en compte l’effet cocktail : les pesticides omniprésents, la pollution, le stress chronique… Si vous ajoutez à ça de mauvais aliments de temps en temps, ça peut être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Il n’y a qu’une règle : supprimer totalement ces produits qui n’apportent strictement rien dans une vie épanouie et en bonne santé !

Bonus : vous ferez des économies 🙂

 

2/ Les produits laitiers

Ah les produits laitiers, une sacré histoire !

Ils ont été sacralisés pendant des dizaines d’années dans la publicité faite pour ces derniers a été démentielle. Ils ont été distribués gratuitement dans les écoles après la seconde guerre mondiale, forcément les enfants ont été fidélisés et les ont transmis génération après génération à leurs enfants… Et nous voyons où nous en sommes aujourd’hui !

Le battage médiatique est énorme, à tel point qu’il nous persuade qu’on a besoin de nos 4 produits laitiers quotidiens pour éviter que nos os se transforment en poussière.
Y a-t-il une réalité derrière tout ça ?

Strictement aucune, si ce n’est une réalité marketing !

En effet, les produits laitiers ça rapporte, et ça rapporte même très gros.

Hélas, dans les faits tout n’est pas rose. En effet, les produits laitiers peuvent provoquer d’importants problèmes de santé.

Sachant que le calcium qu’on nous rabbache sans cesse se trouve absolument partout ailleurs (fruits, légumes, eau…), l’argument est irrecevable et on peut donc se passer complètement de produits laitiers.

Les produits laitiers d’aujourd’hui sont chauffés à ultra haute température, il ne reste de ces derniers qu’une soupe de pesticides prédisposant à Parkinson, de facteurs de croissance toxiques, de caséine augmentant le risque de maladie auto-immune… Autant de raisons de les éviter.

Pour les gros consommateurs, sachez que les produits laitiers de brebis et de chèvre sont mieux tolérés que ceux de vache. Si vous en prenez, préférez toujours ceux au lait cru, issu de bêtes ayant été élevées en prairie, à l’herbe.

3/ Les céréales

Les lobbies de l’agroalimentaire sont vraiment très forts : ils nous font croire que l’on a besoin de consommer des céréales à chaque repas.

Je pose une simple question : comment faisaient les hommes à la préhistoire pour survivre sans céréales ?

La réponse est aussi simple que la question : nous n’en avons pas besoin.

Notre ancêtre du paléolithique vivait jusqu’à plus de 70 ans pour les plus vieux selon les dernières estimations.
Sauf que c’est 70 ans sans médicament, sans opération, sans médecin, sans chauffage, sans électricité, sans blouson ET SURTOUT sans stress chronique, sans pollution et avec une alimentation biologique très riche en végétaux et en produits animaux de bonne qualité.

Il n’y a nullement besoin de céréales, on trouve tout ce qu’il faut dans les fruits et légumes. Tous les aliments suivants ont suffisamment de glucides pour remplacer les céréales : betterave, carotte, patate douce, courges, potimarron et tous les fruits et légumes (pauvres en glucides pour la plupart).

Les céréales posent des problèmes de santé pour beaucoup de gens, en particulier avec la sensibilité et l’intolérance au gluten.

La première se caractérise par des symptômes très divers que sont les maux de tête, les maux de ventre, la fatigue chronique, les flatulences, les douleurs articulaires, l’acné, le psoriasis,…

La deuxième se caractérise par de gros problèmes de santé, on la connaît sous le terme maladie cœliaque. Elle est invalidante et nécessite une éviction totale du gluten.

Dans les deux cas, le gluten produit des effets surprenants !

Notons enfin que le gluten et les produits laitiers favorisent la perméabilité intestinale, c’est-à-dire qu’ils transforment l’intestin grêle en passoire et augmente considérablement le risque de développer une maladie auto-immune (sclérose en plaques, maladie de Crohn, psoriasis, spondylarthrite ankylosante…) chez les personnes prédisposées génétiquement.

Cela constitue une raison suffisante pour les éviter.

Les céréales favorisent également le développement de l’obésité et du diabète via l’augmentation forte de l’insuline et la très grande richesse en glucides dont nous n’avons pas besoin, surtout en cas de sédentarité. La prise de gras qui en résulte est très (trop) importante.

 

Vous connaissez désormais les 3 catégories d’aliments à bannir de votre quotidien ! Un excès de temps en temps ne vous tuera pas mais il faut le faire sciemment et non sous l’effet d’une pulsion incontrôlable, restez tout de même modéré dans vos excès, n’allez pas vous enfiler une pizza entière !

 

Quel est l’aliment dont vous avez le plus de mal à vous passer ?

7 commentaires sur “3 catégories d’aliments à fuir comme la peste !”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *