Faut-il faire un régime pour maigrir ? 1


diet-390790_640Cela fait des dizaines d’années que les gens pensent systématiquement en terme de régime pour perdre du poids. Et qui dit régime dit restriction dans l’inconscient collectif.
Dans cet article je vais tout vous dire à propos des régimes, pourquoi vous méfier des régimes miracle, si c’est une bonne chose ou non de faire un régime, comment en faire un… Bref, à la fin de ces lignes, vous saurez tout (ou presque) sur le sujet.

La prise de poids : comment ça marche ?

Lorsqu’on consomme plus de calories que ce qu’on en dépense, il existe tout un tas de mécanismes transformant les macro-nutriments en graisse.

C’est pour cela que je déconseille les céréales et en particulier une abondance de céréales.
Non seulement les céréales sont très (trop) riches en glucides, mais en plus elles possèdent presque toutes un index glycémique élevé.
L’index glycémique est la capacité d’un aliment à faire augmenter la glycémie, à savoir le taux de sucre dans le sang.

Par exemple, si je mange un plat de pâtes, ma glycémie va faire un pic non physiologique (car dans la nature il n’y avait aucun aliment de ce type) que le corps va interpréter comme dangereux. Ainsi le pancréas, responsable du maintien du taux de sucre dans le sang (qui doit rester assez constant), va sécréter beaucoup d’insuline pour faire revenir le taux de sucre à la normale.

Cet excès de sucre, où part-il ? Une petite quantité se stocke dans le foie et dans les muscles (c’est pour cela que les glucides sont mieux tolérés après un effort physique, ils sont utilisés pour remplir à nouveau les réserves musculaires et se transforment donc peu en gras), par contre le reste est métabolisé pour venir remplir les cellules graisseuses !

Et c’est là le mécanisme de base de la prise de graisse : l’ingestion répétée d’aliments à index glycémique élevé, en particulier les céréales telles que le blé (pâtes, pain, biscuits, couscous…), le riz.
Le riz basmati fait partie de ceux qui ont l’index glycémique le moins élevé dans les céréales.

C’est une des raisons que je déconseille l’usage de céréales : le corps n’est pas fait pour ingérer autant de sucre. 

Je vous suggère de remplacer toutes ces céréales raffinées par des patates douces, des betteraves, du sarrasin (qui n’est pas une céréale), du potimarron…

Pourquoi les régimes donnent systématiquement du yo-yo

Les régimes occasionnent souvent un effet « rebond » à leur arrêt, il y a plusieurs raisons à cela :

• Le terme arrêt veut bien dire qu’on change d’alimentation peut revenir à celle d’avant, en gros à nos mauvaises habitudes. Or, si on veut maintenir un poids raisonnable de manière constante dans le temps, nos habitudes alimentaires doivent rester les mêmes !

• Un régime restrictif n’est pas tenable dans le temps. En effet, en suivant un régime restrictif, on se frustre, on se crée des barrières, on se fait des montagnes pour pas grand chose (une cuillère d’huile d’olive maximum…), alors que c’est la PIRE des manières de faire un régime. Puis que vous savez qu’après avoir atteint un poids particulier (la barre des 60 kg par exemple), vous arrêtez votre régime et vous reprenez forcément TOUT ! Le corps n’aime pas du tout cela…

• Les cellules graisseuses (adipocytes) qui ont été créées par la prise de poids ne disparaissent jamais. En effet, nous avons un stock d’adipocytes qui est constant tout au long de notre vie. Avec des légères variations de poids, seul le remplissage de ces cellules varie. Sauf que quand on exagère, qu’on grossit un peu trop dans le cas d’un effet yoyo ou dans le cas d’obésité, on augmente notre capital d’adipocytes.
Forcément, s’il y a plus d’adipocytes, dès que vous vous remettez à manger un peu trop, ils se font une joie de se remplir à nouveau ! En effet, l’évolution nous a permis d’utiliser nos graisses de réserve comme une sécurité pour l’hiver, dans le but d’avoir de l’énergie à utiliser si jamais il n’y a plus de nourriture pendant quelques jours. C’est pour cela qu’il est si facile de prendre de la graisse : c’est un mécanisme de survie !

Que penser des régimes miracles ?

Les régimes miracles se comptent par dizaines, voire centaines. Il en sort de nouveaux tout le temps. Pourquoi ? Parce que ça fait vendre ! Nous sommes de plus en plus gros, nous voulons de plus en plus perdre cet excédent de poids, donc forcément, un régime miracle, c’est vendeur !

Alors oui, ces régimes marchent, ça c’est sûr. Mais pour combien de temps ? 3 semaines ? 1 mois ? Ils ne marchent jamais sur le long terme parce qu’ils se basent sur la notion de perte de poids rapide. Et perte de poids rapide rime souvent avec restriction, et restriction rime avec frustration. Et qui dit frustration dit « Je reprends mes anciennes (mauvaises) habitudes. La boucle est bouclée !

Comment faire un régime ?

Là vous devez vous dire « Comment ça, il détruit les régimes amincissants pour juste après nous dire comment faire un régime ? »

Exactement, à une nuance près, vous allez voir.

Pour moi, faire un régime ne se conçoit pas de la même façon que la plupart des gens. Pour moi, un régime est simplement la diminution calorique des MÊMES aliments (et j’insiste là-dessus) que je mange d’habitude. J’en change simplement les quantités. Pas de soupe au chou et de la salade en guise de régime, cela est inutile et dépassé.

L’idée est d’avoir les mêmes habitudes alimentaires tout au long de notre vie. Si on voit qu’on prend un peu trop de poids, on module simplement les quantités.

Les habitudes (beaucoup de légumes, de fruits, des produits bruts, naturels et non transformés…) restent les mêmes.

En fonction de notre activité physique, on module la quantité de glucides que nous ingérons. C’est sur ce levier essentiel que l’on jouera pour gagner ou perdre du poids. On modulera les quantités de patates douces, de potimarrons, de fruits, de betterave, de sarrasin et de riz basmati (de préférence pour les sportifs).

Vous savez désormais pourquoi éviter les régimes classiques et comment faire pour perdre du poids !

Quelle mauvaise habitude alimentaire allez-vous changer maintenant ? Répondez-moi dans les commentaires !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Faut-il faire un régime pour maigrir ?